Vanessa et Manon – Médiation parent – jeune adulte / ado

Au tour de Vanessa et Manon de nous raconter leur expérience de la médiation parent – jeune adulte. Mère et fille arrivaient à un niveau de tension tel, que non seulement elles en souffraient toutes les deux, mais cela se répercutait aussi, à la longue, sur le reste de la famille.

Vanessa« Nous avions une relation plutôt fusionnelle avec Manon, mais depuis son adolescence, c’est plus… volcanique je dirais. C’est une fille déterminée, débrouillarde, avec le caractère qui va avec. Je mettais d’abord ça sur la période de l’adolescence, mais maintenant c’est une jeune femme de 22 ans, qui termine ses études brillamment tout en entrant dans la vie active avec des engagements bénévoles. Je ne sais pas ce que j’ai fait de travers, mais depuis près d’un an, elle ne s’adresse à moi que pour m’envoyer paître ! »

« J’ai rien contre ma mère, mais franchement elle s’ennuie dans sa vie, c’est pas possible, Manonelle est toujours derrière mon dos ! J’ai 22 ans, je suis une grande fille et je gère ma vie, mais avec elle j’ai l’impression d’être encore une gamine de 10 ans ! Je sais qu’elle est fière de moi et qu’elle m’aime, je ne dis pas le contraire, mais j’ai l’impression qu’elle ne comprend pas du tout ce que je fais, qu’elle ne me considère pas comme une adulte ! Avec mon père on refait le monde, mais avec elle je me sens toujours surveillée… j’aimerais qu’elle me lâche un peu… »

Vanessa« J’ai tout essayé, même Dominique, son père dont elle est très proche, a essayé de lui parler, mais rien n’y fait… « tu ne peux pas comprendre ! » Manon vit encore à la maison en attendant de pouvoir se prendre un appartement avec Mathis avec leurs premiers salaires. L’ambiance devient vraiment lourde, Dominique et Hector, notre fils, en pâtissent aussi ! Je suis désemparée. Une collègue du boulot m’a parlé de la médiation familiale plusieurs fois, je n’ai plus rien à perdre à aller me renseigner, d’autant que l’entretien d’information est gratuit et sans engagement ! »

« Bon ma mère m’a parlé de la médiation familiale, franchement ça me fait de la peineManon, ça ne va servir à rien, nous allons perdre du temps (et son argent) pour rien ! Elle ne changera pas et n’arrive pas à comprendre, je ne vois pas comment une personne qui ne nous connait même pas, la médiatrice, peut faire un miracle ! Et je redoute qu’elle me somme d’écouter ma mère, etc. Pour que ma mère cesse de me supplier, j’appelle la médiatrice. Elle m’informe du truc et de comment ça se passe… je comprends que ce n’est pas du tout pour appuyer les messages de ma mère (ni les miens d’ailleurs), ni pour essayer de nous rabibocher à tout prix. Alors pour montrer ma bonne volonté – et parce que je suis curieuse – j’accepte d’en faire l’expérience. »

Vanessa« C’est vraiment la dernière chance, je ne sais pas ce que ça va donner mais ça ne peut pas empirer la situation. C’est une bonne chose que Manon et moi ayons eu toutes les informations gratuitement, pour pouvoir prendre la décision d’essayer ou non. Surtout qu’à l’issue de chaque rencontre, nous sommes libres de continuer ou d’arrêter. C’est sans doute ce qui a permis à Manon de répondre à cette invitation. Lors de la 1ère rencontre de médiation, ça me fait bizarre de me retrouver là avec ma propre fille, j’ai un peu honte, me demandant ce que j’ai bien pu louper en tant que maman. Mais je peux mettre des mots dessus, et Manon attend la fin de la rencontre pour s’ouvrir un peu. »

« Franchement la 1ère rencontre n’est pas une partie de plaisir, ma mère pleure beaucoup, Manonelle fait sa victime… mais au fil de la séance, je vois autre chose… Bizarrement en sortant je me sens bien. Nous faisons une 2e rencontre, pendant laquelle nous pouvons nous dire pas mal de choses… Bon après, ça n’est pas tout rose à la maison, mais lorsque nous sentons que c’est tendu, nous avons un code entre nous, pour nous retrouver et en parler calmement… comme en médiation, mais sans la médiatrice ! »

Vanessa« J’aurais trouvé intéressant de faire une 3e rencontre, en invitant Dominique et Hector, car ils subissent la situation, je me dis qu’ils ont peut-être leur mot à dire… et pour anticiper la crise d’ado d’Hector ! Mais Manon ne trouve pas cela nécessaire. Finalement, elle a pris l’initiative de leur en parler, à l’occasion d’un repas tous les 4 à la maison un weekend. Ça a été un chouette moment. »

« Finalement je dois admettre que ma mère a bien fait de me pousser. D’ailleurs j’ai parlé Manonde la médiation familiale au père de Mathis, parce qu’avec la petite sœur en pleine crise d’ado, c’est super chaud chez eux… Mais je ne sais pas si ça se fait, une médiation parent – ado…? « 

 

Réponse de la médiatrice familiale :

  • Oui, une médiation familiale parent – ado peut tout à fait se mettre en place, puisque l’idée est de tenter de résoudre le conflit, ou du moins l’apaiser, par le dialogue.
  • L’adolescent étant mineur, l’autorisation de ses représentants légaux est nécessaire pour proposer une telle médiation.
  • Ceci ne doit pas être un frein, au contraire, autant s’informer auprès de la médiatrice, c’est gratuit et sans engagement !

– – – – – –

Des questions ? N’hésitez pas à m’écrire ou à m’appeler – me laisser un message avec vos coordonnées. L’entretien d’information par téléphone est gratuit, il ne vous engage à rien 🙂

♣ Pour la semaine de la médiation (du 14 au 18 octobre 2019), tout entretien à l’Espace Médiation est offert, profitez-en !!

Revenir à l’article « C’est pour qui la médiation ? » et retrouver la famille Komlézotre au grand complet.

Revenir à l’article « En fait c’est quoi la médiation ? »

Retrouver les témoignages :

Publié par Roxane JARRY

Médiatrice - Formatrice - Coach RH

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s